Autonomy : un festival de bonnes idées mais pas que…

Alors ce dimanche, soleil et fraîcheur d’automne aidant, je suis allé visiter Autonomy, le festival de la mobilité urbaine organisé du 7 au 9 octobre 2016 à la grande Halle de la Villette. Afin de voir l’effet de ces nouvelles mobilités sur de jeunes esprits plein d’avenir, j’y suis allé avec mes deux kids de 5 et 16 ans.

Un grand merci à Olivier Mignot de Ninebot pour son accueil et son essai du modèle S2 qui m’a prouvé que les Gyroroues sont une solution d’avenir mais qu’un entrainement s’impose avant de partir dans les rues de Paris 😉
telechargement

Des retours en demi-teinte mais une première qui ne demande qu’à faire mieux

La moitié de la grande halle de la Villette et une très grande piste d’essais étaient donc à la disposition des visiteurs pour regarder, toucher et essayer le futur et le présent de ce qui permet de se mouvoir en ville…
Je n’ai hélas pas eu le temps de faire les conférences et j’espère donc lire sous peu quelques résumés des bonnes paroles des différents intervenants dont en particulier Carlo Ratti du MIT et Amish Parashar de Yamaha Motor Venture…

Pour une première édition parisienne, j’ai personnellement trouvé cela pas mal et j’y ai vu différents coups de cœurs que je vous exprimerai plus loin.

Evénement à taille humaine très loin de la grand-messe de l’automobile qui tient place à la Porte de Versailles, Autonomy rassemblait un panel d’exposants allant de la SNCF ou la RATP aux vendeurs de vélos, trottinettes, gyroroues ou d’overboards ou vélos et voitures électriques en passant par la Mairie de Paris…

En interrogeant les exposants, il est bien clair que certains, très satisfaits, ont pu toucher leurs publics et acheteurs et proposer leurs nouveautés alors que d’autres, plus remontés, m’ont clairement dit ne pas être à la bonne place au milieu d’importateurs de produits low costs… des questions de positionnement en somme… mais visiblement des départs dès le dimanche matin ou des stands désertés, dommage…

S’il est difficile de faire l’unanimité, ce festival est une première et permettait d’avoir un bon aperçu de ce que se fait en mobilité urbaine…

Un reproche à mon niveau, j’ai loupe des stands à cause de l’affichage qui laissait un peu à désirer… cela arrive sur une première.

Mes coups de cœur

Hors catégories et encore plus avec un essai : La Guêpe Mobile

Basé à Saint-Tropez et amoureux de belles choses, La Guêpe nous proposait la moto électrique MEIJS, une marque hollandaise dont on ne peut que saluer la volonté d’innover simplement en proposant un véhicule simple, accessible, agréable et au look ravageur.

img_1409 Dès l’assise sur la selle en cuir vintage intégrant pour seul amortissement ses deux ressorts à l’ancienne, j’avoue que j’ai été bluffé par la facilité d’emploi, la position confortable qui donne envie de regarder (et de se faire regarder) et la fluidité globale qui ressort de l’engin. On ne sent pas le sol de la piste d’essais pourtant organisée sur des pavés et on ressent immédiatement une sensation digne de la route 66 mais limitée à 50 km/h.

img_1410     img_1414
Les motards n’y seront pas dépaysés, les non motards s’y sentiront comme sur leur vélo et honnêtement, les performances (pour de la mobilité urbaine et péri urbaine) sont au rendez-vous pour un poids (et donc une maniabilité à l’arrêt ou à vitesse réduite) franchement léger et une motorisation équivalente à un 50 cm3 en full électrique.
img_1416
La MEIJS est charmante, belle, simple à utiliser et remet au goût du jour ces engins atypiques qui font le bonheur de leur possesseurs en distillant plaisir et joie à l’utilisation. Si un jour je peux, je sens que…

 

Dans un tout autre genre, j’ai beaucoup apprécié EP Tender dont le site ne reflète pas forcément le côté malin de la chose : http://www.eptender.com/
Il s’agit en fait d’un extendeur de capacités pour les véhicules électriques type Renault ZOE qui se compose d’une petite remorque embarquant un générateur électrique et qui est proposé à la location. Alors ok, on est plus dans la mobilité qui permet de sortir de la ville mais ce système permet à une Zoe de passer de 100 km d’autonomie en usage normal à 700 KM tout en oubliant totalement le souci de la prise électrique pendant ses voyages.
img_1399          img_1400
On peut s’interroger sur la nécessité d’avoir un moteur thermique en complément de sa voiture électrique mais cela correspond dans mon esprit à un manque actuel qui mettra encore quelques années à être comblé et on parle là d’une consommation de 1 litre au 100 km… donc assez green pour être soulignée et dans les plans d’avenir on parle aussi de piles à combustible pour remplacer le moteur thermique…
Alors ce n’est pas forcément beau ni forcément à la mode que d’avoir une petite remorque (qui sert aussi de porte bagages jusqu’à 250 kgs) mais quand on pense que ce simple outil rend caduques toutes les critiques liées à l’autonomie sans vous forcer à prendre une Tesla ou une Volt…
img_1397 img_1402
A savoir que la remorque intègre toute l’électronique nécessaire pour continuer à utiliser les radars de recul et autres autoparking.
Si Renault avait la bonne idée de le proposer en option avec une Zoe, je pense que cela aurait un sens …

Le retour du Solex
En passant par le stand FT Mobility – e-riders, j’ai eu la joie de découvrir un nouveau solex (ce qui parle aux gens de ma génération comme l’outil ultime de liberté qui même sans moteur roulait encore 🙂 ) et en l’occurrence un modèle dont le nom ne restera pas gravé dans les mémoires : le TWA 500.
img_1443
Je suis un peu moqueur mais ne vous y trompez pas, cette dénomination commerciale cache un vélo électrique qui ressemble à un scooter et qui utilise le pédalier comme le solex de l’époque, pour lancer la machine…
On se retrouve ainsi sur un engin hybride au look assez classique et dont seules les pédales laissent à penser que c’est autre chose qu’un scooter : idéal pour les « jeuns » et mon ado de 16 l’a immédiatement essayé.
img_1451
Au démarrage c’est un vélo et donc on pédale mais très vite le moteur électrique prend le relais et permet de simplement « faire tourner » le pédalier alors que le moteur électrique vous entraîne, cheveux au vent mais sous le casque, à votre destination. Quelques avantages à cela : c’est un cycle et vous pouvez donc rouler sur les trottoirs, il est limité à 25 km/h dans cette configuration et donc accessible avec un BSR dès 16 ans…
Une poignée d’accélération permet aussi d’utiliser la bestiole en mode full électrique….
Entendons-nous bien, il est surprenant de pédaler dans le vide et de devoir garder les pieds sur les pédales sous peine d’un « retour de kick » dans le tibia mais à moins de 1 500 euros, cela vaut largement la peine d’installer une prise dans le garage pour son ado préféré dont on est certain qu’il ne changera pas le carbu pour monter son 103 SP à plus de 100 km/h 🙂 🙂

A noter que cette société commercialise aussi différents engins destinés aux personnes à mobilité réduite…

img_1442

 

Le second retour de la Méhari avec la Bee Bee XS
Une bien belle petite voiture à mi-chemin entre les Mokes du prisonnier et la Méhari qui ne pèse que 660 kilos à vide d’où une puissance et une autonomie dans les normes actuelles.
img_1438
Je me verrai bien à son volant car elle intègre pour moi une notion essentielle de la sécurité routière : si on ne veut pas de vitesse excessive, limitons la vitesse !
Il est clair qu’avec ses 90 km/h, elle ne vous permettra pas de faire de rallyes mais il semble évident qu’elle autorise des déplacements nombreux avec ses 110 km d’autonomie et qu’elle permet de circuler dans un petit bijou esthétique proposant 4 vraies portes et 4 vraies places.
Elle se recharge en 4h30 (données constructeurs) avec une simple prise domestique et surtout elle est lavable intérieur/extérieur au jet d’eau 🙂 Comme sa célèbre devancière qui a écumé toutes les plages et les campagnes françaises depuis les années 70 : une petite bête de somme électrique.

img_1437 img_1435
On a donc là un engin simple et léger, avec structure aluminium, qui avec son look vintage propose une alternative adaptée à la mobilité quotidienne en 4 roues… concept pas si idiot puisque Citroën a suivi la même voie avec sa Méhari électrique…

 

Le gilet de sécurité fashion et efficace
Alors voir deux fois la même société dans une même semaine me laisse à penser que c’est un signe donc je voulais vous parler de Urban Circus, une startup qui propose une autre vision du gilet de sécurité car ne l’oublions pas dans tous nos déplacements urbains, la sécurité est d’être vu, de jour comme de nuit, et de loin…
Urban Circus a lancé des blousons, oui vous me lisez bien, des blousons mais plus efficaces que les gilets jaune obligatoire pour toutes les voitures, motos et autres véhicules.
Imaginez des coupes mode homme ou femme, avec un design coloré et fun et surtout un aspect essentiel, ils sont fluorescents après quelques minutes à la lumière
img_1379
Les photos le montrent bien mieux que les mots mais ces blousons sont immanquables dans la nuit aussi bien que dans les différentes activités qu’ils complètent parfaitement comme la trottinette, les gyropodes et autres engin électriques qui si ils sont très souvent fun, oublient le plus souvent la nécessité d’avoir un besoin d’éclairage afin de bien être visibles…
img_1381 img_1382 img_1383
La seconde collection sera l’objet d’un Kickstarter à partir du 1er novembre, à voir sur: http://urban-circus.fr/ 

 

Et les autres

J’ai pu voir et redécouvrir plein d’autres choses mais je laisse la presse vous en parler mieux que moi à part avec ces quelques photos…

Je salue ici CityScoot qui faisait essayer ses engins…

img_1450 img_1444 img_1434 img_1432 img_1430 img_1429 img_1427 img_1426 img_1424 img_1423 img_1422 img_1421 img_1408 img_1407 img_1406 img_1405 img_1396 img_1394 img_1392 img_1391 img_1390 img_1388

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s